La soirée d’ouverture de Novart 2013, le cru du probable !

Posté le 17 novembre 2013

Ce soir, place de la Comédie à Bordeaux, soirée d’ouverture du festival Novart avec danse et musique dite « soirée des improbables ». Encore une soirée comme on en voit partout, pouvait-on penser, mixant ces deux formes artistiques ! Et bien non, ce fut ce soir un bel événement de culture populaire au sens le plus noble du terme. Les gens étaient heureux. « j’adore ce genre de soirée  » dit une dame de la cinquantaine, « enfin une soirée de haut niveau, et accessible à tous« , dit une jeune homme,  « ce soir, c’est super ! ça change ces soirées élitistes bordelaises où les gens applaudissent du bout des doigts » dit un petit groupe de jeunes,…

Mais pourquoi cette soirée a plu ? Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis. Tout d’abord le niveau artistique des musiciens et des danseurs – Centre d’animation Argonne , Kader Attou, Per’culture, Animaniaxxx, Bumcello, Velotronik, Tribal Bitûme, Tukafac, N.Y Posse… – Quand on entend et voit sur scène jouer et danser ensemble des artistes amateurs et professionnels, on ne peut qu’applaudir des deux mains. Enfin, les deux  classes culturelles réunies dans la même rame (comme à la Sncf), distingo fortement entretenu et maintenu par la grande famille de la Culture. L’une dite « reconnue » et l’autre….souvent méprisée d’ailleurs par les mêmes.

La deuxième réussite de cette soirée est la provenance géographique des formations. Quel bonheur d’applaudir en même temps sur une même scène des groupes de Mérignac, de Bordeaux, de La Rochelle, de Bruxelles, de Cenon …La troisième raison de la réussite de cette soirée, c’est l’écrin environnemental du concert, place de la Comédie. Combien rêve de se produire dans un tel cadre.

Ce soir, avec ces trois ingrédients réunis (et d’autres certainement), ne sommes-nous pas, enfin, face à une vraie manifestation culturelle à la portée et pour la joie de tous, tout en offrant un niveau artistique de haut niveau ?

Pourquoi demain ne pas imaginer un spectacle théâtral place de la Comédie avec un très grand classique théâtral (un Shakespeare, un Molière, un Rostand etc…) comme cela se faisait il y a quelques années dans certains lieux bordelais de plein air, avec des compagnies théâtrales locales et nationales.

En attendant, le cru de Novart 2013 s’annonce très bien et cette soirée des improbables est un signe fort du probable.

Jean-Claude Meymerit