Le ciel tombe sur leurs têtes et après ?

Posté le 6 mai 2013

Je suis ahuri ! Dans le tram, tout en roulant, une plaque arrondie du plafond est tombée dans le dos de trois passagers assis sur les places situées de côtés. J’étais en face. Rien que le bruit de la chute aurait pu effaroucher un troupeau de mille moutons. Par contre, aucun effet sur nos moutons urbains, rien ! C’était presque normal. Je ne dis pas qu’il faille hurler ou s’accrocher au col du voisin ou encore sauter dans ses bras de peur, mais simplement réagir. Un minimum est demandé (rien que pour créer de la communication entre les passagers). Quelques voyageurs ont fait arrêter le tram et le chauffeur s’est rendu sur les lieux de la chute où nos trois personnes étaient toujours assises impassibles. Elles devaient se demander presque pourquoi on s’intéressait à leur dos. « Vous êtes blessés ? » demanda le chauffeur. Silence absolu. Pas de réponse.Le chauffeur regagna son poste, le tram redémarre et à la station prochaine nous fit tous descendre pour regagner le dépôt. Sur le quai, discussion et commentaires épars. Nos trois passagers sont là immobiles. Seraient-ils encore sous le choc, assommés ou se seraient-il rendus compte de rien ?