Les étoilés de la faute !

Posté le 29 décembre 2012

« Bonne fêtes », « prenez le trottoire d’en face« , « sandwitchs froid ou chauds« , « boissons sans alcol« , « tous nos produits sont certifié bio« , « fois gras frais au raisins« …Cherchez les fautes ! Véridique.
Si vous ne savez pas quoi faire pendant vos temps de loisirs ou pendant les vacances scolaires avec votre petite marmaille, je vous conseille de faire le tour des devantures de restaurants, autres commerces et lieux divers. C’est la caverne d’Ali baba aux fautes d’orthographe. Des plus subtiles aux plus énormes, des assemblages de mots les plus curieux au raccourcis les plus insolites.
Qu’est-ce que c’est drôle ! Je vous recommande de prendre des photos, puis en famille, avec vos voisins ou avec vos collègues de bureau cherchez les erreurs. Au lieu de vous promener dans la ville la tête dans vos chaussures, lisez toutes les notes affichées en vitrine. Ce sont des merveilles de perles et de fautes. Même les tous jeunes en trouvent. Un jeu de société idéal.
Comment peut-on laisser autant de fautes traînées en pature du regard ?
Lorsque je vois une proposition toute récente de menu de réveillon (lu sur la même devanture d’un restaurant bordelais) proposant : « fois gras« , « cuisse de grenouilles« , « salade composer« , « mousses aux chocolat« …le tout sur une belle envolée écrite en très gros « bonne fêtes« , je n’ai pas du tout envie d’entrer dans ce restaurant, trop peur d’avoir le foie gras remplacé par du mutela ou de la mousse au chocolat remplacée par de la moutarde. Certes l’habit ne fait pas le moine. Les repas sont probablement excellents et les produits de qualité. Mais en attendant, dans le doute, je préfère m’abstenir d’y entrer.
Bonne année à vous tous et levons notre verre avec un bon « chateau« , sans l’accent circonflexe (pratiquement disparu de très nombreux menus et affichage). Devant cette multitude de fautes, il serait amusant de mettre un thésard en sociologico-touristico sur ce sujet, avec un classement par ville. On pourrait alors choisir son restaurant en fonction du nombre de fautes affichées. Le guide des « Etoilés de la faute ». A méditer !