L’erreur fait vivre !

Posté le 20 juillet 2012

Visite de routine de révision annuelle chez mon médecin. Dans son cabinet face à lui, je le vois consulter consciencieusement mes examens médicaux qu’il venait de recevoir. Déjà, à la lecture de son visage, je voyais que tout allait bien. Subitement son visage se fige légèrement et un silence s’installe. Que se passe t-il ? Quelques questions hésitantes de sa part me semblent curieuses. Des réponses étonnées de ma part vont un peu à l’encontre. En clair, il y avait un petit flou de communication entre nous. Sur un sujet bien précis lu dans mon bilan médical mon médecin me recommande un contrôle plus approfondi. Surpris d’apprendre une telle chose, j’insiste sur le fait que je n’ai aucun problème de ce côté là. Mon médecin est alors très gêné, car me connaissant depuis de nombreuses années, ceci semble le dérouter.
Aussi sans paniquer, il reprend le dossier depuis le départ et se rend compte très rapidement qu’il ne s’agit pas de mon dossier mais de celui d’une autre personne à l’orthographe proche de mon nom. Gros éclats de rire. Soulagement nerveux. Mon médecin reprenait sa mine normale. J’étais sauvé !
En analysant de près cette situation assez cocasse, proche d’un film muet, j’avais l’impression d’apprendre que je venais brusquement de sortir d’une grave maladie ou d’une forte complication de santé. J’étais tout content et soulagé de cette guérison miraculeuse. Je quittais le cabinet médical heureux de vivre. Pourvu que mon dossier médical n’ait pas été lu à l’autre patient, ce qui pourrait lui donner à lui par contre, un inutile et faux espoir.