Sauvée des rails !

Posté le 19 novembre 2011

Avez-vous déjà sauvé la vie à quelqu’un ? Moi oui, ce matin même. C’est vrai que cela n’est pas monnaie courante et que statistiquement parlant il n’est pas prouvé qu’un individu sauve un quelqu’un dans sa vie. Cela fait un drôle d’effet surtout lorsque ce geste normal baigne dans une indifférence la plus totale. Bien sûr, on se sauve pas quelqu’un pour sa propre gloire, pour un article dans la presse locale (pourtant très friande) ou pour une statue de héros, mais un simple merci peut éponger un peu de la peur vécue.
Une petite dame élégante d’une cinquantaine d’année toute vêtue de noir avec un guilleret chapeau attend au bord du trottoir du quai du tramway, comme si elle voulait traverser. Mais son hésitation attire mon regard. Voyant arriver la rame et la regardant faire, je me dis « elle ne va tout de même pas traverser maintenant ? ». Et si ! Le temps qu’elle fasse le mouvement de vouloir descendre du quai je la saisis par le bras et la tire en arrière juste sous le nez du tram qui était sur elle. Le chauffeur, qui avait dû voir la scène, klaxonne à notre niveau. Je me retourne vers notre rescapée pensant qu’elle m’aurait adressé un petit signe de la tête et peut être esquissé un doux merci. Bigre, non pas, que nenni ! Rien. Je monte dans la rame, elle aussi et toujours rien. Tant pis me dis je ! Je ne l’ai pas fait pour moi. Et si mon geste lui avait interdit d’en finir ? Je suppose qu’elle m’aurait engueuler. A mon arrêt je descends. Elle reste dans le tram avec toujours cette tête et ce regard sans vie. Un sentiment bizarre me gagne. Voulait-elle se suicider ? Etait-elle préoccupée et absorbée ? Etait-elle shootée ? A t-elle eu un moment d’inattention ? N’a t-elle pas encore tout réalisé ?