Le roman de Claudie Gallay « l’amour est une île » : entre vie et théâtre

Posté le 13 octobre 2010

« Entre vie et théâtre, mes personnages pris dans vos rêves ont pesé chair ».
C’est par ces magnifiques mots, que Claudie Gallay vient de me dédicacer son roman « Lamour est une île » qui vient de sortir chez Actes sud.
Comme toujours chez cette auteur, les personnages, les situations et l’ambiance sont très forts et précis. Une écriture flirtant avec le rythme théâtral. Coïncidence ou simple exercice de style spécial à ce roman ? En effet, dans son livre, le théâtre trône. Nous sommes transportés au festival d’Avignon en 2003, en pleine canicule et de surcroît pendant la grève des intermittents du spectacle. Entre les personnages femmes et hommes de la scène, celles et ceux de passage dans la ville ou les sédentaires, on ne sait plus très bien qui est vrai et qui est artificiel. Qui fait du théâtre et qui est dans la vraie vie ou vice versa. Éternel miroir ! Entre une actrice toujours follement amoureuse d’un metteur en scène vivant sur une péniche. Entre un auteur de pièce de théâtre curieusement mort avant l’édition de sa pièce. Entre la jeune sœur de ce poète disparu venant en Avignon chercher des vérités. Entre une moins jeune habitante de la ville, hébergeant chez elle pendant le festival de jeunes comédiens du Off tout en se souvenant des Jean Vilar, Gérard Philippe, Laurent Terzieff…Tout ce petit monde se croise, joue, souffre, aime pendant que les manifestants s’interdisent de jouer ou interdisent l’accès à la scène aux autres. Dans ce roman, les personnages sont tellement forts qu’on imagine immédiatement derrière eux, des visages actuels célèbres. Combien de fois, il a fallu que je stoppe ma lecture pour ôter de ma vision, des Adjani dans le rôle de La Jogar, des Samie dans celui d’Isabelle, des Caubère dans celui d’Odon, etc…..Et le crapaud ? Quel rôle ! Quel amour !
(Rencontre avec l’auteur chez Mollat, le 13 octobre 2010)
Jean-Claude Meymerit

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire